1. L’historique de notre Dame des Missions

  2. L’extérieur et l’intérieur de l’église

  3. Les vitraux et les peintures

  4. Les sculptures et le Baptistère

  5. Le monument



L’Historique de Notre Dame des Missions


Le maréchal Lyautey et l’amiral Lacaze qui ont beaucoup oeuvré pour l’exposition coloniale de 1931, à Vincennes, en bordure de Paris, tenaient à ce qu’il y ait un pavillon des Missions Catholiques pour faire connaître la vie de ces missions. Ils ont chargé Paul Tournon, architecte bien connu, pour l’édifier.

Pendant l’exposition il y eut beaucoup de monde pour le visiter ou assister aux messes quotidiennes que l’on y célébrait.

Le pavillon devait être détruit à la fin de l’exposition. Le maréchal Lyautey et l’amiral Lacaze qui ne le souhaitaient pas, donnèrent leur accord pour qu’il soit transplanté sur un site à Epinay-sur-Seine, où il y avait besoin d’autre église et où un terrain avait été offert au clergé.

Il fut reconstruit en 1932 en gardant la plupart de ses oeuvres monumentales mais avec des matériaux plus solides, en béton au lieu du bois. Il y eut quelques difficultés pour finir son installation, les fonds manquaient suite au krach de 1929, une souscription fut organisée et l’inauguration put avoir lieu en 1933 par le cardinal Verdier, innovateur des chantiers du cardinal, en présence du maréchal Lyautey et de l’amiral Lacaze. La grande cloche fut installée et inaugurée en 1935.